Publié le 17 Mai 2017

Bayrou, ministre de la Justice : « Le CRIF ne ressemble pas à ce que j’aime ou ce que j’attends »

Le président du MODEM, François Bayrou, a été nommé ce mercredi ministre de la Justice et Garde des Sceaux du gouvernement de Philippe Edouard, avec le rang de ministre d’État. Il succède à Jean-Jacques Urvoas, un défenseur du mouvement anti-israélien BDS.

L’ancien ministre de l’Éducation a à plusieurs reprises critiqué la participation de responsables politiques à des événements du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

« J’ai beaucoup réfléchi à cette question depuis des années. Et j’en suis arrivé à la conclusion que je ne devais plus participer à des réunions communautaires, quelle que soit la communauté qui invite des politiques dans des manifestations spécifiques (…). Je pense que la France est une, que ses citoyens sont d’abord des citoyens avant d’être juifs, catholiques, musulmans, bouddhistes, agnostiques ou athées », avait-il déclaré en 2012.

Plus récemment, le 4 février dernier, M. Bayrou avait réitéré ses critiques à l’encontre du CRIF. « Je ne vais jamais au Dîner du CRIF, non pas que je n’aime pas l’histoire du peuple juif, d’Israël, l’écriture, mais je trouve que ces organisations-là ne ressemblent pas à ce que j’aime », avait-il déclaré dans l’émission « On n’est pas couché ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer