Publié le 5 Avr 2017

Haine d’Israël : en 2015, le candidat Poutou faisait l’éloge des attaques au couteau

Philippe Poutou, candidat NPA à la présidentielle, a bousculé mardi soir le débat télévisé sur BFMTV et CNews en s’en prenant à Marine Le Pen et François Fillon.

Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) s’est fait remarquer en mettant à mal Marine Le Pen et François Fillon, les accusant de « piquer dans les caisses publiques » et, concernant la présidente du FN, de ne pas répondre aux convocations des juges.

En 2015, le candidat avait partagé sur Facebook un article faisant l’éloge des attaques au couteau perpétrées par les terroristes palestiniens.

Dans cet article, intitulé « Palestine/Israël : le couteau de cuisine ou l’arme du désespoir », l’auteur, Michel Warschawski, un activiste antisioniste notoire, relativise la portée terroriste de ces attaques et les qualifient de geste de désespoir face à l’occupation israélienne.

« Il est important de souligner que ces actes suicides ne sont pas le fait de militants organisés, et ne sont pas commandités par tel ou tel mouvement national palestinien ; c’est d’ailleurs ce qui explique l’incapacité des services de renseignements à prévenir ces attaques : une jeune femme se lève un matin, prend un tournevis et attaque un israélien, en uniforme ou non, en sachant qu’elle a toutes les chances, ou presque, d’y laisser sa vie. C’est dire l’état de désespoir d’une population palestinienne qui a perdu toute forme d’illusion sur le +processus de paix+ », explique-t-il.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer