Transalion agence immobiliere
Publié le 30 Avr 2017

Finkielkraut à propos de Macron au Mémorial de la Shoah : “Cette visite m’a mis en colère. C’est le fils de déporté en moi qui hurlait”

Le philosophe Alain Finkielkraut a déploré dimanche la visite au Mémorial de la Shoah de Paris du candidat du mouvement En Marche ! Emmanuel Macron.

“(…) Cette initiative m’a mis dans une colère qui a surpris et choqué mes proches. Je m’en excuse auprès d’eux. C’est le fils de déporté en moi qui hurlait. On ne peut pas faire de l’extermination des juifs un argument de campagne. Les morts ne sont pas à disposition. Le devoir de mémoire dont on parle tant, consiste à veiller sur l’indisponibilité des morts”, a dénoncé le philosophe sur RCJ.

“On me dira que le négationnisme continu à faire des ravages (…). La question du négationnisme demande tout autre chose qu’une halte rue Geoffroy L’Asnier pour mobiliser l’électorat juif contre Marine Le Pen car ce ne sont pas des jeunes militants du FN qui rendent impossible l’enseignement de la Shoah dans les écoles ou qui vont chercher des faits alternatifs aux camps de la mort. De cette terrible réalité, je ne vois guère d’écho dans la campagne d’Emmanuel Macron. Il ne cesse de faire des clins d’œil aux jeunes de banlieues et réserve ses coups à la bonne vieille bête immonde (…)”, a-t-il poursuivi.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Transalion agence immobiliere