Publié le 15 Mar 2017

L’actrice Roseanne Barr remet en place une activiste anti-israélienne : « Est-ce possible d’être à la fois féministe et pro-palestinienne ? »

roseanne-barr

La célèbre actrice américaine Roseanne Barr a remis sèchement en place mercredi une activiste anti-israélienne, Linda Sarsour, organisatrice de la Women’s March au mois de janvier à Washington, qui a affirmé que sionisme et féminisme sont incompatibles car le sionisme occulte les droits des femmes palestiniennes.

« Est-ce possible d’être à la fois féministe et pro-palestinienne ? », a sèchement répliqué l’actrice sur Twitter.

« Cela n’a aucun sens de dire : « Est-ce qu’il y a de la place pour ceux qui soutiennent l’état d’Israël et qui ne le critiquent pas au sein de ce mouvement » ? Vous ne pouvez pas vous revendiquer du féminisme. Soit vous vous levez pour les droits de toutes les femmes, dont les Palestiniennes, ou pour aucune. Il n’y a simplement pas d’autre solution », avait dénoncé Sarsour dans un entretien accordé à The Nation.

Le 11 mars déjà, l’actrice avait qualifié « d’antisémite » l’activiste anti-israélienne.

Linda Sarsour est une activiste islamiste proche du mouvement terroriste palestinien Hamas.

L’activiste, dont les parents palestiniens ont immigré aux États-Unis, a reconnu dans des entretiens qu’elle a des membres de sa famille condamnés en Israël en raison de leurs liens avec le groupe terroriste Hamas.

En 1998, un de ses frères, Jamil, a été arrêté aux États-Unis en 2003 pour avoir financé le Hamas en collectant des fonds pour la Holy Land Foundation (HLF).

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer