Publié le 30 Mar 2017

Haine d’Israël à Paris : la préfecture de police refuse d’interdire la manif anti-Israël et renforce la sécurité des pro-BDS

EURO-PARIS

La préfecture de police de Paris a déplacé dans une zone plus sécurisée la manifestation anti-israélienne prévue samedi dans la capitale.

“Le rassemblement de ce samedi 1er avril à Paris, appelé par 40 associations et une vingtaine de personnalités qui prendront la parole, à l’occasion de la “Journée de la Terre”, a changé de lieu à la demande de la préfecture de police. Il se déroulera à la PLACE du CHÂTELET”, a indiqué dans un communiqué le groupuscule anti-israélien EuroPalestine.

La patronne du groupe Les Républicains (LR) au Conseil de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a appelé mardi le Préfet de Police de Paris à interdire la manifestation pro-BDS du 1er avril.

Mi-février déjà, l’élue avait demandé au Préfet d’interdire dans la capitale les rassemblements anti-israéliens.

En 2016, le Conseil de Paris avait adopté un vœu condamnant les appels au boycott d’Israël et les actions anti-israéliennes du mouvement antijuif Boycott, Désinvestissement, Sanction (BDS).

En janvier 2015, EuroPalestine avait à deux reprises en public fait l’apologie du terrorisme palestinien en récitant les noms des auteurs d’attaques au couteau, à la voiture bélier où à l’arme automatique perpétrées par des terroristes palestiniens abattus par Israël et qualifiés de “martyrs” par l’organisation pro-terroristes palestiniens.

La préfecture de police de Paris autorise chaque semaine ce groupuscule pro-Hamas à manifester.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer