Transalion agence immobiliere
Publié le 16 Fév 2017

Liban : Marine Le Pen bientôt au Liban pour rencontrer le président anti-israélien et antijuif

MLP

La présidente du Front national (FN) Marine Le Pen se rendra dimanche et lundi au Liban, où elle prévoit de rencontrer le président Michel Aoun.

En quête de crédibilité, la présidente du FN s’efforce de soigner sa stature à l’étranger mais peine généralement à obtenir des rendez-vous avec des dirigeants de haut niveau.

Le président libanais, élu en octobre dernier, est un ancien général chrétien, allié du groupe terroriste chiite libanais Hezbollah.

Depuis son élection, le dirigeant libanais multiplie les provocations belliqueuses contre Israël. M. Aoun avait affirmé lors de sa prise de fonction que “la lutte contre Israël est une priorité nationale”.

Michel Aoun s’est livré mardi à une attaque anti-israélienne et antisémite. “Les pays arabes doivent unir leurs efforts pour préserver le caractère de Jérusalem, qui rassemble les deux patrimoines chrétien et musulman”, a déclaré le dirigeant libanais au Caire devant la Ligue arabe.

“Pouvons-nous imaginer Al-Quds [Jérusalem en arabe] sans l’esplanade des Mosquées, sans l’église du Saint-Sépulcre ? Les Juifs tentent de judaïser toute la Palestine”, a-t-il accusé.

Le président libanais a réitéré samedi soir son appui au groupe terroriste chiite libanais Hezbollah, soulignant la nécessité des “armes de la résistance face à l’occupation israélienne”. “Les armes du Hezb n’affaiblissent en aucun cas l’État. Elles représentent l’un des piliers essentiels de la stratégie défensive du pays “, a indiqué le dirigeant libanais dans une interview à la chaîne CBC. “Nous avons besoin de la résistance tant que nos terres sont occupées par les Israéliens”, a-t-il insisté.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Transalion agence immobiliere