Publié le 11 Fév 2017

« Juifs français » : Le Monde Juif .info saisit le CSA contre Léa Salamé

salame-lepen

Le Monde Juif .info a saisi vendredi le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) après le propos discriminatoire de la journaliste Léa Salamé sur les binationaux franco-israéliens.

Le jeudi 9 février, lors de « L’Émission Politique » de France 2, la journaliste Léa Salamé a questionné la présidente du Front National, Marine Le Pen, sur la double nationalité.

Pour étayer sa question, dans un premier temps la journaliste a évoqué le cas des « Marocains », des « Américains », puis des « Russes ». « Donc un Marocain doit renoncer à sa double nationalité, un Américain doit renoncer à sa double nationalité, un Russe, lui, peut garder sa nationalité », demande-t-elle à la présidente du FN.

« Est-ce que votre –Grande Europe- va jusqu’à Israël ? La question est précise. Est-ce que vous demandez aux Juifs français de renoncer à leur binationalité israélienne ? », a-t-elle poursuivi.

Léa Salamé n’emploie pas dans ce cas précis une nationalité comme elle l’a fait pour les « Marocains », les « Américains » ou les « Russes » mais une religion, la religion juive en l’occurrence, pour évoquer le cas d’Israël. Ce propos sous-entend que tous les Français de confession juive seraient des binationaux israéliens, comme avait pu l’insinuer en 1989 Jean-Marie Le Pen face à l’ancien ministre Stoléru.

Relevant le propos discriminatoire de la journaliste, Marine Le Pen, elle-même, a tenu à souligner que « ce n’est pas aux Juifs mais aux Israéliens » qu’elle demande de choisir leur nationalité.

« Selon votre charte déontologique, une obligation commune incombe à tous les éditeurs : celle de la maîtrise de l’antenne. L’éditeur est responsable de ce qu’il diffuse et doit se porter garant des propos tenus à l’antenne. L’absence de réaction des deux autres journalistes présents sur le plateau, David Pujadas et Karim Rissouli, est de nature à banaliser et à propager des comportements discriminatoires. Par conséquent, France 2 a méconnu l’article 2-4, qui impose au titulaire de la convention de veiller à ne pas encourager des comportements discriminatoires à l’égard des personnes et l’article 2-10, qui lui impose de maîtriser son antenne. Votre instance, a le devoir de condamner ce dérapage intolérable et de mettre en demeure France 2 de respecter ses devoirs au regard de la convention signée », a écrit la rédaction du Monde Juif .info au CSA.

En 2016, Le Monde Juif .info avait fait condamner par le CSA la radio Europe 1 après les propos de l’antisioniste Rony Brauman sur le port de la kippa.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer