Publié le 28 Fév 2017

Fabrice Luchini‏ lâche l’humoriste antijuif : « Je n’ai aucun lien avec Olivier Sauton, qui utilise mon nom sans mon accord »

luchini-antisemitisme

L’acteur Fabrice Luchini s’est dit mardi soi-disant atterré par l’association de son nom avec l’humoriste Olivier Sauton auteur de tweets antisémites.

« Atterré. Je n’ai aucun lien avec O. Sauton, qui utilise mon nom sans mon accord. Je réprouve vivement la situation actuelle #fabriceluchini », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Or, en 2015, dans un entretien accordé au quotidien régional La Montagne, Olivier Sauton avait affirmé que Fabrice Luchini avait assisté à son spectacle « Fabrice Luchini et moi ». « J’étais terrorisé. Je me suis dit : il y a un très big boss dans la salle, la copie doit être bonne ! Sa réaction a été géniale, il m’a lancé : « En 40 ans de psychanalyse, je n’ai jamais reçu un tel choc. Vous ne m’imitez pas. Vous m’incarnez ! ». J’étais aux anges », expliquait-il.

Encensé depuis-mi-février par plusieurs médias français, dont BFMTV, Le Monde ou Télérama, « l’humoriste » Olivier Sauton est rattrapé depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux par son humour antijuif et sa proximité avec les antisémites Dieudonné et Soral.

Le Théâtre La Bruyère, où se produit actuellement Olivier Sauton, a dénoncé lundi des « tweets nauséabonds » et entend donner suite à l’affaire.

« Nous apprenons avec stupéfaction l’existence de tweets nauséabonds publiés de 2012 à 2014 par l’acteur Olivier Sauton, actuellement à l’affiche de « Fabrice Luchini et moi » au Théâtre La Bruyère », a dénoncé le théâtre parisien dans un communiqué.

« Ces prises de position choquantes et confirmées par la participation de Monsieur Sauton à différents projets impliquant des personnes condamnées à de nombreuses reprises pour négationnisme et incitation à la haine raciale sont radicalement incompatibles avec nos valeurs et celles du théâtre que nous défendons. La direction du théâtre fera savoir dans les prochaines 48 heures les suites qu’elle entend donner à cette affaire », poursuit le communiqué.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer