Publié le 1 Fév 2017

Sur le dos d’Israël : l’Iran et la France signent cinq protocoles d’accord visant à renforcer la coopération économique

Mardi, l’Iran et la France ont signé cinq protocoles d’accord visant à renforcer la coopération économique dans des domaines tels que la construction d’aéroport et la pêche.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, et son homologue français, Jean-Marc Ayrault, en visite en Iran, ont assisté à la cérémonie de signature.

Les documents concernent la construction de l’aéroport iranien de Mashhad, d’une usine de bioéthanol à Kermanshah, la coopération en matière de pêche afin de produire du caviar, et le transfert de technologies, a rapporté l’agence de presse semi-officielle Fars.

Par ailleurs, la Chambre de commerce de l’Elbourz et une société française sont convenues de mettre en place des cours de formation dans le domaine de l’aviation, en Iran et dans des pays de la région.

Lors de sa réunion avec M. Ayrault, M. Zarif a salué le fait que les relations avec la France sont sur une courbe ascendante : en 2016, le commerce entre les deux pays a atteint un montant supérieur à 1,7 milliard de dollars américains, le commerce a triplé par rapport à l’année précédente.

« La République islamique d’Iran est un partenaire fiable, prêt à une coopération économique durable – fondée sur l’intérêt mutuel – avec les pays européens, notamment avec la France, » a ajouté M. Zarif.

Pour sa part, M. Ayrault a souligné les efforts que déploie son pays en faveur du développement des relations économiques et commerciales avec l’Iran grâce à l’implication d’un nombre grandissant d’établissements bancaires français qui interagissent avec Téhéran.

« La France est mobilisée pour garantir les exportations vers l’Iran et les banques françaises ont joué un rôle clé à cet égard, ce qui montre que la France est confiante dans les échanges commerciaux avec l’Iran, » a dit M. Ayrault.  »Nous allons essayer d’impliquer davantage de banques. »

Il a également promis de faciliter la délivrance de visas en faveur des Iraniens.

« J’ai parlé de cette question avec notre ambassade à Téhéran et notre ambassadeur œuvre également dans cette direction, » a dit M. Ayrault.

M. Ayrault, qui est arrivé dans la capitale iranienne, Téhéran, lundi, pour une visite de deux jours, doit rencontrer le président iranien Hassan Rouhani, le président du Parlement Ali Larijani, ainsi que le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, Ali Shamkhani.

© (RCI) | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer