Publié le 23 Fév 2017

Colère des anti-israéliens français : « Hamon peut déjà compter sans un nombre important de voix aux prochaines élections »

hamon_kalifat_crif-44e93

Les anti-israéliens français, le groupuscule EuroPalestine en tête, ont exprimé leur « dégout » après la participation mercredi du candidat socialiste à la présidentielle, Benoît Hamon, au 32e dîner du CRIF.

« Macron, féroce pourfendeur de la colonisation… sauf quand elle est israélienne et s’accompagne de la torture des enfants palestiniens, s’est rué au dîner du CRIF mercredi soir. Hamon, digne représentant du PS à la Guy Mollet, en a fait autant, et peut déjà compter sans un nombre important de voix aux prochaines élections », fulmine EuroPalestine dans un communiqué.

Benoît Hamon s’est recueilli mardi  au Mémorial de la Shoah à Paris. Le 13 février, M. Hamon s’était également recueilli à Sainte Geneviève des Bois sur les lieux où Ilan Halimi a été retrouvé agonisant. Le 11 février, le candidat socialiste s’est séparé de son porte-parole anti-israélien Alexis Bachelay.

Le 7 février, Benoît Hamon a promis au chef de l’entité terroriste « Autorité palestinienne », Mahmoud Abbas, de reconnaître la « Palestine » en cas de victoire.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer