Publié le 28 Jan 2017

Exclusif LMJ .info | Or Sasson, le judoka israélien médaillé de bronze aux JO : “Être sioniste, c’est aimer Israël, le défendre, être fier de ce pays”

or-sasson-khf

Le samedi 4 février à Nice et le dimanche 5 février à Marseille, le Keren Hayessod France organise deux soirées de gala inédites avec les 2 judokas israéliens, Yarden Gerbi et Or Sasson, médaillés olympiques à Rio en 2016. À Marseille, cette rencontre exceptionnelle sera animée par Avi Assouly, journaliste sportif et ancien député des Bouches-du-Rhône. Soirée au profit des programmes du Keren Hayessod, placée sous le Haut patronage de Son Excellence Aliza Bin-Noun, Ambassadrice d’Israël en France et en présence de Richard Prasquier, Président du Keren Hayessod France. Dîner dansant avec vue imprenable sur le stade. À l’occasion de cet événement exceptionnel, le judoka Or Sasson a accordé un entretien exclusif au Monde Juif .info.

LMJ.info : Vous participerez, les 4 (à Nice) et 5 février (à Marseille)prochains, à deux beaux événements en France aux côtés du Keren Hayessod, un organisme majeur du mouvement sioniste mondial. Que représente à vos yeux le sionisme ?

Or Sasson : Être sioniste, c’est aimer Israël, le défendre, être fier de ce pays, c’est un pays bon, alors bien sûr, il y a des problèmes et des difficultés, comme dans tous les autres pays mais avec Israël, c’est comme dans un couple, ils n’empêchent pas l’amour. Et pour moi, aussi, en tant que Juif, Israël, c’est mon pays, je ne pourrai pas vivre ailleurs ! Les Israéliens sont des personnes bonnes et chaleureuses, vraiment, je suis fier d’être Israélien ! Lorsque je combats, je ne pense qu’à une chose, à mon drapeau, à mon pays et faire entendre la Hatikva, notre hymne national, je veux aussi que le peuple israélien soit fier de moi.

LMJ.info : Lors des derniers Jeux Olympiques, vous avez lutté héroïquement jusqu’à la dernière seconde contre le Français Teddy Riner. Ce dernier a affirmé après le combat qu’il faudra compter sur vous à l’avenir. L’espoir est-il de mise selon vous ?

Or Sasson : oh vraiment ? Je suis très ému qu’il ait pu dire ces mots, je ne savais pas. Teddy Riner est un vrai, un grand champion, qu’il ait pu dire ça, me touche profondément, c’est vrai que dans le sport, nous sommes adversaires, mais c’est une personne que j’aimerai avoir pour ami. Maintenant, si j’ai l’espoir ? Bien sûr, et je travaille beaucoup pour avoir de meilleurs résultats, je veux devenir un champion olympique sur la plus haute marche du podium, j’aimerai devenir le meilleur !

LMJ.info : Le refus de votre adversaire égyptien de vous serrer la main après le combat a marquer les esprits. Les athlètes arabes sont-ils profondément anti-israéliens où subissent-ils des pressions politico-sportives ?

Or Sasson : Très sincèrement, je ne sais pas s’ils subissent des pressions, quelques- uns sont “primitifs” mais et heureusement, ce n’est pas la majorité des sportifs des pays arabes, ils se comportent en véritables sportifs ! Dans le sport, il ne doit y avoir aucune ingérence des politiques, il faut séparer les deux, la politique n’a vraiment pas sa place dans le sport ! Le sport, c’est avant tout, le respect de l’autre !

LMJ.info : Qu’est-ce qui manque à Israël pour devenir une grande puissance sportive ?

Or Sasson : Il faut une éducation sportive et ce, dès le plus jeune âge ! Il faut plus de complexes sportifs dans les écoles, plus d’heures de sport, de la maternelle jusqu’à la dernière classe du lycée. Du sport pendant et après l’école !

LMJ.info : Quelle est la seule personne que vous craignez en dehors des tatamis et pourquoi ?

Or Sasson : (Rires) Ah, je ne sais pas, je n’ai jamais pensé à ça, en tout cas, la force n’est pas une histoire de muscles !

LMJ.info : Voudriez-vous ajouter quelque chose Or ?

Or Sasson : Oui, je voudrais dire à tous les jeunes, lorsque vous commencez un sport ou même une autre activité, et que cela vous semble difficile, que vous n’allez jamais y arriver, continuez, continuez à travailler, ne lâchez pas, vous allez réussir, juste, soyez patients et positifs ! Et puis, je voudrais également ajouter que je suis heureux, oui, très heureux, et profondément touché d’avoir été invité par le Keren Hayessod France. Je leur dis merci, un grand merci et je suis impatient de venir et de rencontrer tout le monde !

Propos recueillis par Maryline Medioni – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer