Publié le 31 Déc 2016

Maroc : Mohammed VI rebaptise un quartier de Marrakech de son nom juif d’origine

maroc-juifs

Le roi Mohammed VI, à la demande de la communauté juive de Marrakech, a donné vendredi des instructions pour rebaptiser de leur nom d’origine les ruelles et places du quartier Essalam ex-Hay El Mellah, rapporte l’agence de presse étatique marocaine Maghreb Arabe Presse (MAP).

« Suite à la visite royale bénie de SM le Roi Mohammed VI au quartier Essalam, ex Hay El Mellah, de la ville de Marrakech, et à la demande du président de la communauté juive de cette ville et des représentants de cette communauté présents lors de cette visite royale, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a donné Ses Hautes instructions aux autorités et instances concernées pour rebaptiser de leur nom d’origine les ruelles et places dudit quartier, et ce pour préserver la mémoire historique de ces lieux », a indiqué dans un communiqué le ministère marocain de l’Intérieur.

« Il s’agit d’une initiative importante et historique qui réaffirme la volonté du Roi de préserver la composante juive de l’identité marocaine », s’est félicité le président de la Communauté juive à Marrakech et Essaouira, Jacky Kadoch.

Construit en 1558 sous le règne de Moulay Abdallah, le mellah a accueilli nombre de Juifs chassés d’Espagne sous l’Inquisition. Au fil du temps, les familles juives ayant quitté le mellah, le quartier joue désormais un rôle important dans le logement, le tourisme et l’artisanat.

Le quartier historique de 40 hectares est entouré de hautes murailles qui séparaient autrefois les communautés juives et musulmanes.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer