Publié le 4 Déc 2016

Haine d’Israël : les services secrets hollandais ont enquêté sur le leader Geert Wilders jugé trop pro-israélien

wilders-israel

Le Service Général de Renseignement et de Sécurité des Pays-Bas (AIVD) a enquêté de 2009 à 2010 sur le leader du parti nationaliste hollandais PVV (Parti pour la liberté), Geert Wilders, jugé trop pro-israélien, rapporte dimanche le journal De Volkskrant.

Les services secrets néerlandais ont tenté de vérifier si les liens de M. Wilders avec Israël n’ont pas altéré sa loyauté vis-à-vis de son pays, explique le journal De Volkskrant.

Selon le quotidien néerlandais, 37 personnes, dont des anciens agents secrets, des agents de sécurité et des hauts fonctionnaires, ont été auditionnés dans le cadre de cette enquête dont les résultats sont restés classés confidentiels.

Le leader nationaliste affirme entretenir une relation personnelle forte avec Israël. Il s’est rendu en Israël une quarantaine de fois au cours des 25 dernières années.

Farouche détracteur de l’islamisme, menacé de mort par les islamistes, Geert Wilders, avait affirmé en mars dernier, après les attentats en Belgique, que « Bruxelles est un fief pour les terroristes islamistes ». « Bruxelles abrite le monstre qui s’est lui-même baptisé Union européenne. Molenbeek est une bande de Gaza au sein de l’UE », avait-il accusé.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer