Publié le 18 Déc 2016

Haine d’Israël en France : violente attaque du journaliste Jean-Michel Aphatie sur le transfert à Jérusalem de l’ambassade américaine

aphatie-jerusalem

Le journaliste politique Jean-Michel Aphatie a accusé samedi le président élu américain Donald Trump de vouloir mettre le feu au Proche-Orient en transférant à Jérusalem l’ambassade des États-Unis.

« Jérusalem, capitale d’Israël ? La dernière folie de Donald Trump qui va mettre le feu au Proche Orient », a écrit le journaliste sur son compte Twitter, en joignant un article du journal Le Monde.

M. Trump a annoncé jeudi soir qu’un avocat juif américain, David Friedman, son « ami et conseiller de longue date », favorable aux localités juives de Judée-Samarie, sera le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël si le Sénat américain confirme ce choix.

David Friedman s’est engagé à « travailler sans relâche afin de renforcer les liens immuables qui unissent nos deux pays et faire avancer la paix dans la région », soulignant dans un communiqué de nomination qu’il avait « hâte de le faire depuis l’ambassade américaine dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem ».

C’est une promesse de campagne du candidat républicain Trump qui avait annoncé, s’il entrait à la Maison Blanche, qu’il déplacerait l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem et qu’il reconnaîtrait ainsi de facto la Ville Sainte comme capitale de l’Etat juif.

Mi-novembre, le journaliste avait déjà créé la polémique après avoir affirmé que s’il était président de la République, il « raserai[t] » le château de Versailles « pour que nous n’allions pas là-bas cultiver la grandeur de la France ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer