Publié le 6 Nov 2016

La réponse cinglante de Bennett à la gauche : « Cessez d’instrumentaliser l’assassinat de Rabin »

BENNETT

Le ministre israélien de l’Éducation, Naftali Bennett, a accusé samedi l’opposition en Israël d’instrumentaliser l’assassinat de l’ancien Premier ministre Yitzhak Rabin pour jeter le discrédit sur la politique du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Yitzhak Herzog est un menteur. Netanyahu n’a jamais incité à la haine contre Yitzhak Rabin. Ils étaient certes opposés politiquement mais Netanyahu a dénoncé les accusations de traîtrise à l’encontre d’Yitzhak Rabin. C’est un fait incontestable. Depuis 21 ans vous instrumentalisez l’assassinat de Rabin pour faire taire la droite. Vous n’y arriverez pas », a déclaré le chef du parti sioniste religieux HaBayit HaYéhudi (le Foyer juif).

« Il est indéniable que l’assassinat de Rabin était un meurtre politique. Toutefois, même s’il y a un profond désaccord entre la gauche et la droite, nous exprimons notre opinion et nous allons nous battre pour cela en utilisant des outils démocratiques, mais nous ne devons jamais lever la main sur notre frère », a poursuivi le ministre de l’Éducation.

« Je suis farouchement opposé à un Etat palestinien (comme l’était tout autan Rabin). Dois-je me taire au nom de l’assassinat de Rabin? Est-ce le but ? Nous avons perdu un pays ici il y a 2000 ans à cause de la haine. Nous ne devons pas le perdre de nouveau », a insisté le ministre.

Samedi, plusieurs milliers d’Israéliens ont participé à Tel-Aviv au grand rassemblement annuel organisé à l’occasion des commémorations de l’assassinat de l’ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer