Publié le 22 Nov 2016

Erdogan compare Hitler et Israël : “Je n’approuve pas ce qu’a fait Hitler, et je n’approuve pas non plus ce qu’a fait Israël”

PJ-Erdogan-1

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’est livré lundi à une nouvelle diatribe anti-israélienne en comparant Hitler et Israël.

“Il m’est impossible d’oublier les centaines, les milliers de Palestiniens qui ont été assassinés par Israël lors de la dernière guerre à Gaza en 2014”, a déclaré le dirigeant turc lors d’un entretien à la chaîne privée israélienne Channel 2.

“Moi, je n’approuve pas ce qu’a fait Hitler, et je n’approuve pas non plus ce qu’a fait Israël. Quand il est question de la mort d’autant de gens, il est déplacé de se demander qui était le plus barbare”, a-t-il ajouté.

En juillet 2014 déjà, M. Erdogan avait provoqué un tollé après avoir accusé l’Etat hébreu d’avoir “surpassé Hitler en matière de barbarie”.

“Pour moi, le Hamas n’est pas une organisation terroriste. Le Hamas est un mouvement politique”, a insisté le dirigeant turc.

Fin juin, Israël et la Turquie étaient parvenus à un accord pour rétablir leurs relations diplomatiques.

Le 31 mai 2010, la marine israélienne avait été contrainte d’abattre neuf activistes turcs du navire Mavi Marmara, affrété par l’organisation islamique turque IHH, lors de l’arraisonnement d’une flottille internationale pour briser le blocus de Gaza. Plusieurs soldats israéliens avaient été lynchés à coups de barres de fer et de couteaux.

Les liens turco-israéliens se sont envenimés après cet incident et l’ambassadeur d’Israël avait été expulsé d’Ankara en 2011.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer