Publié le 14 Nov 2016

Un député arabe israélien : « Si les Juifs sont dérangés par l’appel du muezzin qu’ils retournent d’où ils viennent »

JAMAL-ZAHALKA

Un député arabe israélien a fustigé dimanche l’adoption d’un projet de loi visant à interdire l’utilisation de haut-parleurs dans les mosquées pour appeler à la prière.

« La voix du muezzin continuera à résonner à travers le pays. Si les Juifs sont dérangés par l’appel du muezzin qu’ils retournent d’où ils viennent », a déclaré le député Jamal Zahalka, de la Liste arabe unifiée, dans un entretien accordé au Falastin, le journal du Hamas. « Ce pays est une terre arabe, islamique et palestinienne », a-t-il cru bon de souligner.

La commission interministérielle des lois israélienne a adopté dimanche un projet de loi visant à interdire aux muezzins l’utilisation de haut-parleurs pour l’appel à la prière musulmane, en raison de la « nuisance sonore inutile qui importune les villes et les quartiers ».

Ce texte, élaboré par des députés du parti HaBayit HaYéhudi (le Foyer juif), doit être voté en trois lectures par la Knesset, le parlement israélien, avant d’être appliqué.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé dimanche son soutien à ce projet. « Je ne peux pas compter le nombre de fois où des citoyens se sont adressés à moi (…) pour se plaindre du bruit et des souffrances causés par le bruit excessif des appels à la prière », a affirmé le dirigeant israélien lors du conseil des ministres.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer