Publié le 21 Nov 2016

La Conférence des évêques de France : “L’UNESCO ignore les liens du peuple juif, de la tradition chrétienne, avec Jérusalem”

La Conférence des évêques de France a dénoncé les résolutions de l’UNESCO niant les liens plurimillénaires entre le peuple juif et Jérusalem.

“La Conférence des évêques de France a pris connaissance de la résolution de l’UNESCO du 13 octobre dernier concernant la ville de Jérusalem. Cette résolution pose un certain nombre de questions”, a écrit le 10 novembre dernier Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude et Président du Conseil pour l’Unité des Chrétiens et les Relations avec le Judaïsme, dans un courrier adressé à la Directrice Générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

“En effet, la foi chrétienne s’enracine dans une histoire, dans un peuple et dans des lieux. En ce sens, l’Église catholique a toujours gardé comme un trésor précieux l’ensemble du texte biblique et elle manifeste son attachement à la Terre Sainte, particulièrement à la ville de Jérusalem”, poursuit la déclaration.

“Or, la résolution de l’UNESCO du 13 octobre dernier semble ignorer le lien du peuple juif et, en conséquence de la tradition chrétienne, avec Jérusalem. La reconnaissance explicite de l’histoire de chaque communauté de croyants, le respect de cette histoire, est non seulement une question de justice mais aussi une condition de la paix. Nous souhaitons vivement que l’UNESCO soit attentive à ce point”, conclut le courrier.

En 2015 déjà, l’UNESCO avait classé le Caveau des patriarches et la Tombe de Rachel, deux lieux saints juifs en Israël, comme sites musulmans de l’État palestinien.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer