Publié le 6 Oct 2016

VIDEO | Historique à l’ONU : Israël préside la Commission sur la lutte antiterroriste, colère des Palestiniens

DANON-ONU

L’ambassadeur d’Israël aux Nations Unies, Danny Danon, a présidé mardi la Sixième commission de l’ONU, provoquant la colère des Palestiniens.

“Pour la première fois dans l’histoire des Nations Unies, un Israélien préside une Commission. Le monde entier salue cet événement, seuls les Palestiniens s’indignent”, a écrit le diplomate israélien sur sa page Facebook.

Lors des débats le représentant de la Palestine, M. Majed Bamya, a contesté la désignation d’Israël à la présidence de la Sixième commission, et a dénoncé les amalgames entre l’islam et le terrorisme.

“Ceux qui tentent de justifier des infractions aux droits fondamentaux sous prétexte de sécurité sont dans l’erreur. On ne peut pas lutter contre le terrorisme sans résoudre ses causes profondes, dont la violation du droit international, du droit à l’autodétermination, l’occupation, le colonialisme, sans avoir résolu la question palestinienne, dont se servent les groupes terroristes pour justifier leurs actes”, a-t-il expliqué.

“Certains États cherchent au contraire à lier le terrorisme aux luttes légitimes des peuples pour leur droit à l’autodétermination et que l’on cherche en réalité un moyen de justifier le colonialisme et l’occupation illégale de territoires, en violation de la Charte des Nations Unies”, a-t-il ajouté. “Le terrorisme ne peut être assimilé à une religion en particulier”, a-t-il conclut.

Mi-juin, lors de son élection au poste de Président de la Sixième commission, l’ambassadeur d’Israël avait annoncé que l’élaboration et l’adoption à l’ONU d’une convention internationale sur le terrorisme était une priorité pour Israël et le monde.

En 1996, l’ONU avait créé un Comité chargé d’examiner la question du terrorisme international afin d’instaurer une définition juridique internationale du terrorisme. Depuis, les travaux sont dans l’impasse en raison du refus des pays arabes de voir la future définition affecter la lutte de libération que mènent des peuples qui demeurent sous occupation étrangère ou la stigmatisation d’une religion.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer