Publié le 10 Oct 2016

Ultime hommage d’Israël à Shimon Peres : le réacteur nucléaire de Dimona rebaptisé au nom du « père » de la bombe atomique de l’Etat juif

DIMONA-PERES

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche son intention de renommer le Centre de recherche nucléaire du Néguev à Dimona à la mémoire de l’ancien président israélien Shimon Peres.

« Shimon a été très actif dans la création de ce projet important pour la sécurité d’Israël et pour nos générations futures. Je pense donc qu’il est juste et approprié de renommer le centre après lui », a déclaré le dirigeant israélien sur les réseaux sociaux.

Dans les années 50, à la direction générale du ministère de la Défense, l’ancien président israélien avait participé à l’approvisionnement d’Israël en armes modernes, notamment par la France.

A la direction générale de la Défense, Shimon Peres a jeté les fondations du programme nucléaire israélien et œuvré à la construction du réacteur de Dimona, avec la France comme fournisseur majeur.

Selon des experts internationaux, Israël disposerait à ce jour entre 200 et 300 bombes atomiques et les capacités balistiques pour frapper, si nécessaire, les ennemis de l’État juif.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer