Publié le 20 Oct 2016

Malek Boutih dénonce l’intifada dans les banlieues : « Des voyous aident les terroristes qui assassinent les Français »

BOUTIH

Le député PS de l’Essonne, Malek Boutih a prôné jeudi une « vraie offensive anti-racaille dans les banlieues ».

« Il faut arriver à isoler les voyous aujourd’hui du reste de la population et de la jeunesse », a estimé sur RTL l’ancien président de SOS Racisme, alors que les policiers manifestent quotidiennement depuis trois jours pour protester contre leurs conditions de travail. « Je me mets à la place des policiers (…), la vie est dure pour eux », a-t-il ajouté

« Les voyous dont il est question, ce ne sont pas simplement des délinquants. C’est des gens dont je rappelle qu’une partie d’entre eux aident les terroristes qui assassinent des Français, qui assassinent des policiers », a dénoncé l’élu.

Mi-juillet déjà, le député socialiste avait appelé le gouvernement français à monter d’un cran dans les réponses à apporter contre le terrorisme islamiste.

« La détection de la radicalité est devenue un enjeu primordial contre le terrorisme. Nos forces de sécurité intérieure peuvent surveiller, mais ne pas intercepter tous les individus. La détection doit passer, en amont, par un dispositif adapté et qui implique la société. Les corps d’Etat et les acteurs publics doivent y figurer au premier plan. Car la détection de la radicalité ne peut pas être qu’occasionnelle ou hasardeuse comme aujourd’hui. On doit constituer un maillage plus fin qui irait jusqu’à impliquer les familles même. Il ne faut pas non plus chercher à détecter des terroristes, car aujourd’hui ce processus est trop rapide, on peut décider de devenir un tueur, basculer dans la violence en quelques semaines. Tous les exemples le prouvent », avait déclaré l’élu, auteur d’un rapport sur la radicalisation, dans un long entretien accordé à Atlantico.

« On peut, en revanche, détecter ceux qui portent les idées qui y mènent : le complotisme, l’antisémitisme, une vision radicale de la religion, un discours anti-patriotique et anti-français tenus par des individus qui vivent pourtant dans notre pays… Car c’est parmi les personnes qui tiennent ces discours que se trouvent ceux qui basculeront dans le terrorisme », avait-il insisté.

En mars dernier, l’élu avait appelé à « se débarrasser des nouveaux SS, les islamo-nazis ». « Ce ne sont pas des gens qui combattent pour une cause. Ce sont des gens qui se battent pour la mort, qui aiment la mort et qui sont drogués à la mort », avait-il déclaré.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer