Publié le 30 Oct 2016

Jérusalem : la tombe de Jésus ouverte pour la première fois depuis plus de deux siècles

TOMBE-JESUS

La tombe de Jésus, selon la religion chrétienne, située dans l’église du Saint Sépulcre dans la capitale d’Israël, à Jérusalem, a été ouverte cette fin de semaine par des scientifiques dans le cadre d’une nouvelle restauration.

Selon les Évangiles, après la crucifixion de Jésus ordonnée par Ponce Pilate et sa mort sur la croix, Jésus est mis au tombeau, mais Dieu le ressuscite. Il apparaît à plusieurs de ses disciples, d’abord à des femmes puis à d’autres, dont les apôtres, durant une période de quarante jours au terme de laquelle il s’élève dans les cieux en une ascension vers le Père, ce qui explique que le corps de Jésus ne se trouve pas dans la tombe.

Ouverte en 1810, lors de travaux de restauration suite à un incendie, la tombe est protégée par un édicule (dans l’architecture de la Rome antique, un édicule est une petite construction autonome dans un bâtiment qui permet d’y loger une statue, ou une tombe sacrée) construite à cette même date.

L’édicule dressé sous la coupole de l’église sera démonté et reconstruit à l’identique, juste consolidé, a indiqué la Custodie, l’institution catholique responsable des intérêts de l’Église catholique en Terre sainte, notamment de la garde des Lieux saints de Jérusalem.

Selon le magazine National Geographic, la mise au jour « du lit funéraire devrait fournir aux chercheurs une occasion unique d’étudier la surface d’origine de ce qui est considéré comme le site le plus sacré du christianisme ».

Débutée en mai, la fin de la restauration est prévue pour les fêtes de Pâques.

Maryline Medioni – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer