Publié le 21 Sep 2016

Fiasco total des antijuifs du BDS : l’icône sénégalaise de la world music Baaba Maal a mis le feu à la Semaine culturelle de Jérusalem

14359120_1181428065263120_328171912902051626_n

Le chanteur et guitariste sénégalais Baaba Maal, l’icône sénégalaise de la world music, a résisté aux pressions du mouvement antijuif Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS), et s’est produit mercredi avec joie sur la scène de la 6e édition de la Semaine culturelle de Jérusalem.

Depuis plusieurs semaines, les organisations anti-israéliennes ont exhorté l’artiste sénégalais à boycotter l’événement qui célèbre la diversité culturelle contre le terrorisme dans le monde.

“En tant que personne et artiste qui avez vu la douleur dans les camps de réfugiés et les zones de conflit que vous avez visitées, et après toutes les souffrances dont vous avez été témoin en personne, nous vous demandons de vous souvenir et de respecter les réfugiés palestiniens de Gaza, de Cisjordanie et de Jérusalem-Est et tous les autres réfugiés palestiniens dans le monde ; et d’annuler votre show à Jérusalem, juste comme Salif Keita et Aziza Brahim ont annulé leurs performances dans le festival de musique sacrée précédemment”, avait imploré le BDS dans un communiqué. En vain :

Jusqu’au 23 septembre, près de 250 artistes arabes, israéliens, africains et jamaïquains doivent se produire à la 6e édition de la Semaine culturelle de Jérusalem.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer