Publié le 31 Août 2016

Haine d’Israël : François Fillon remplace Israël par la “Palestine” dans son discours de rentrée politique

FILLON

L’ancien Premier ministre français François Fillon a substitué dimanche l’État d’Israël par la “Palestine” dans son discours de rentrée politique à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe).

“J’ai dit à l’ancien président de la République islamique, l’ayatollah Rafsandjani, qui contestait la présence des juifs en Palestine : S’il n’y avait plus de chrétiens et de juifs au Proche-Orient parce qu’ils en auraient été chassés, croyez-vous que les peuples européens tolèreraient encore des musulmans sur leur continent ?”, a déclaré le candidat aux primaires du parti Les Républicains.

Dans son discours, l’ancien dirigeant français a fustigé les enseignements scolaires qui apprennent à avoir “honte” de son pays. Pour lui, “la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique” [la colonisation française].

“Non, la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du nord. Non, la France n’a pas inventé l’esclavage. Pourquoi les enfants chinois apprennent-ils par cœur la liste des dynasties qui ont régné sur leur pays durant trois mille ans et expriment-ils leur fierté d’appartenir à une grande civilisation quand les jeunes Français ignorent des pans de leur Histoire ou pire encore apprennent à en avoir honte ?”, a fustigé M. Fillon.

François Fillon, très critique sur les localités juives de Judée-Samarie, avait déclaré en 2014 “qu’Israël menace la paix mondiale” en ne reconnaissant pas un État palestinien.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer