Publié le 28 Juil 2016

Syrie : 3275 Palestiniens massacrés par l’armée syrienne et les djihadistes

mideast-syria

Près de 3275 Palestiniens ont été massacrés par l’armée syrienne et les djihadistes depuis le début du conflit en 2011, a indiqué jeudi le Groupe d’Action pour les Palestiniens de Syrie.

Selon l’ONG, la majeure partie des victimes a été massacrée dans des conditions particulièrement violentes (massacres de masse, exécutions sommaire, famine, attentats, décapitations).

La semaine dernière, des djihadistes soutenus par la coalition internationale anti-Daech ont décapité un enfant palestinien.

Sur place, les habitants des camps palestiniens souffrent d’une grave pénurie de services médicaux et d’aides alimentaires. L’armée pro-Assad multiplie les coupures d’eau et d’électricité, aggravant ainsi les problèmes de santé et de vie, selon le groupe. Depuis 2013, l’UNRWA ne peut pratiquement plus accéder aux camps palestiniens.

En 2015, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait affirmé que le camp palestinien de Yarmouk commençait à ressembler à « un camp de la mort ».

À ce jour l’Autorité palestinienne n’a entrepris aucune démarche auprès de la Cour pénale internationale pour poursuivre, comme elle le fait pour Israël, les responsables de l’armée syrienne ou les djihadistes, auteurs des massacres contre les Palestiniens de Syrie.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer