Publié le 29 Juil 2016

Attentat antisémite de l’école Ozar Hatorah : la ministre Najat Vallaud-Belkacem offense la mémoire des victimes juives

BELKACEM

La ministre française de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, a occulté la semaine dernière l’assassinat par Merah en 2012 des enfants juifs de l’école Ozar Hatorah, a révélé mercredi le Canard Enchainé.

Selon l’hebdomadaire satirique français, la ministre a affirmé le 23 juillet dernier que l’attentat de Nice était le premier au cours duquel « des enfants avaient été tués », oubliant au passage les victimes de Mohamed Merah dans l’école juive en mars 2012.

Lors de l’attaque, le terroriste avait abattu de sang-froid un enseignant juif, Jonathan Sandler, 30 ans, ses deux fils, Arié et Gabriel, 5 et 3 ans, ainsi qu’une fillette, Myriam Monsonego, 8 ans.

TOULOUSE-VICTIMES-ECOLE-JUIVE

L’attentat de Nice, perpétré le 14 juillet, a fait au moins 84 morts dont dix enfants et adolescents.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer