Publié le 9 Juin 2016

« Fusillade près d’un QG de l’armée à Tel-Aviv » : colère de la communauté juive française contre l’AFP

 

DSCN2535

L’Agence France-Presse (AFP) a suscité mercredi soir de nouveau l’indignation de la communauté juive de France après avoir prétendu que l’attaque terroriste palestinienne [fusillade selon l’AFP] s’est produite « près d’un QG de l’armée à Tel-Aviv », alors qu’elle a visé un centre commercial très prisé des touristes, situé plusieurs centaines de mètres plus loin.

Selon des responsables communautaires juifs, l’AFP a tenté de justifier l’attaque terroriste palestinienne en expliquant que la cible visée était une base militaire.

Depuis début octobre, date à laquelle a débuté la vague d’attaques terroristes palestiniennes, l’AFP titre quasi systématiquement ses dépêches en assimilant les terroristes palestiniens à des victimes.

Fin octobre, près de 500 personnes ont participé à un rassemblement devant les locaux parisiens de l’AFP pour protester contre le parti pris anti-israélien du groupe français.

En 2015, l’État français a augmenté les aides publiques à l’agence de presse anti-israélienne. Selon le nouvel accord-cadre signé entre les deux parties, l’Etat verse 105 millions d’euros par an à l’AFP au titre de sa mission d’intérêt général et il lui achète 20 millions d’euros de contenus à destination de ses diverses administrations et institutions, dont les ambassades et les consulats français dans le monde.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : Le Monde Juif .info

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer