Publié le 22 Mai 2016

Palme d’Or de la haine d’Israël : le Festival de Cannes récompense l’anti-israélien Ken Loach

KEN LOACH

La Palme d’or du Festival de Cannes a été attribuée dimanche au cinéaste britannique Ken Loach pour « Moi, Daniel Blake ».

Six fois primé à Cannes, où il avait reçu la Palme d’or en 2006 pour « Le Vent se lève », Ken Loach, 79 ans, a reçu la Palme des mains de l’acteur antisémite Mel Gibson.

En 2009, Ken Loach, anti-israélien notoirement connu, avait annulé sa venue au Festival du Film International de Melbourne après avoir appris que le gouvernement israélien avait financé le voyage de l’artiste d’animation Tatia Rosenthal.

Le cinéaste britannique est un fervent défenseur du boycott total de l’État juif. « Le boycott c’est la seule chose que nous pouvons faire pour accomplir ce que ni l’ONU ni Obama n’ont réussi à faire, d’amener Israël à rendre les territoires occupés », avait-il déclaré en 2014 dans un entretien accordé au quotidien berlinois Tagesspiegel.

« Israël se présente comme une démocratie occidentale… et en même temps enfreint des accords internationaux et ne respecte pas la Convention de Genève, vole des terres auxquelles il n’a pas droit, emprisonne des enfants et ment à la terre entière par rapport à ses armes nucléaires », avait-il ajouté.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer