Publié le 8 Mai 2016

Michel Cymes, animateur préféré des Français : “La période de la Shoah continue de me perturber”

CYMES-SHOAH

Le “médecin-animateur” Michel Cymes a dénoncé dimanche les attaques dont il a été victime après avoir relancé la polémique des restes des victimes juives de l’anatomiste nazi August Hirt, découverts à l’institut de médecine légale de Strasbourg.

“Je ne m’attendais pas à prendre autant de coups, à être traîné dans la boue. Je n’avais pas mesuré le problème de certains avec le passé de l’Alsace. Cela fait presque un an que l’université de Strasbourg s’est engagée à créer une commission scientifique qui doit vérifier s’il reste des coupes anatomiques de déportés. Je ne vais pas les lâcher. Si des restes demeurent, le respect dû aux déportés veut qu’ils soient incinérés”, a déclaré l’animateur préféré des français dans un entretien accordé au Monde.

“C’est en vieillissant que je me suis senti concerné, peut-être par besoin de transmettre à mes trois garçons. Je suis allé à Auschwitz il y a huit ans, sur la trace de mes grands-pères. Cette période continue de me perturber. Il y a des angoisses, une insécurité. Je ne suis pas tranquille en lettres majuscules”, a-t-il expliqué.

En septembre dernier, les restes des 86 juifs envoyés d’Auschwitz pour être gazés au Struthof, en Alsace, puis disséqués, ont été inhumés.

Selon l’historien Raphaël Toledano, plus de 250 bocaux contenant des restes de victimes juives, n’ont à ce jour, jamais été retrouvés.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer