Publié le 16 Mai 2016

Le député Gilbert Collard au gouvernement : « La France doit se retirer de l’UNESCO ! »

COLLARD-ISRAEL

Le député du Gard et Secrétaire Général du Rassemblement Bleu Marine, Maître Gilbert Collard, a appelé lundi le gouvernement français à se retirer du Conseil exécutif de l’UNESCO après l’adoption mi-avril d’une résolution antijuive de l’instance onusienne.

« Ce texte, proposé par des pays aussi totalitaires ou fascisants que la Qatar, Oman, la Libye ou l’Algérie a été voté par la France ; alors même que son contenu, sous couvert d’antisionisme, fleure l’antisémitisme le plus abject. En effet, cette résolution dirigée contre l’État d’Israël, escamote volontairement le Mur des Lamentations et le Mont du Temple en tant que lieux saints du judaïsme, allant même jusqu’à islamiser le nom de ces lieux. M. Gilbert Collard souhaiterait donc savoir si la représentation diplomatique de la France à l’UNESCO avait reçu l’ordre exprès de voter pour un brulot, dont la Directrice générale de l’UNESCO elle-même a jugé utile de se désolidariser humainement. M. Gilbert Collard désirerait surtout que le Gouvernement de la France clarifie à ce propos sa position; dans la mesure où deux membres du Gouvernement ont exprimé des opinions radicalement divergentes : le Ministre des Affaires étrangères a semblé approuver les termes de la résolution, alors que le lendemain, le Ministre de l’Intérieur en a humainement condamné le contenu. Enfin, M. Gilbert Collard invite le Gouvernement de la France à clarifier son statut au sein de l’UNESCO », a déclaré le député dans une question écrite adressée au Premier ministre Manuel Valls.

« N’est-il pas temps que la France quitte le Conseil Exécutif de l’UNESCO et suspende plus globalement sa participation à une institution dévoyée de sa mission culturelle, remplacée par des déclarations bellicistes, racialistes et totalitaires ? », a poursuivi l’élu.

Dimanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé que la France s’est discréditée après son vote en faveur de la résolution antijuive, et ce malgré que son homologue français, Manuel Valls, se soit « désolidarisé » du vote.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer