Publié le 16 Mai 2016

Brésil : le nouveau président par intérim, Michel Temer, est un ami de la communauté juive

TEMER

Michel Temer, 75 ans, vice-président du Brésil depuis 2011, a succédé jeudi à Dilma Rousseff, écartée par une procédure de destitution parlementaire.

Sa nomination a été saluée par la communauté juive brésilienne qui entretient des liens étroits avec le nouveau dirigeant brésilien.

Parmi ses premiers gestes politiques, M. Temer a nommé Jose Serra, un ami de longue date de la communauté juive, au poste de ministre des relations extérieures et Ilan Goldfajn, un éminent économiste né en Israël, au poste de président de la Banque centrale.

En 2014, lors de l’opération antiterroriste Bordure protectrice à Gaza, Dilma Roussef, l’ancienne présidente brésilienne avait accusé Israël de perpétrer un « massacre ».

En février dernier, Mme Roussef a inauguré l’ambassade de « Palestine » au Brésil, la première ambassade palestinienne en Amérique du Sud.

En février dernier également, la dirigeante brésilienne s’était opposée à la nomination de Dani Dayan, un membre éminent des implantations juives de Judée-Samarie, au poste d’ambassadeur d’Israël au Brésil.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer