Publié le 4 Avr 2016

Paradis fiscaux : les « Panama Papers » éclaboussent un proche de Mahmoud Abbas

ABBAS

Un haut dirigeant de l’Autorité palestinienne est impliqué dans le scandale financier mondial des « Panama Papers », rapporte lundi la presse libanaise.

Le Palestinien impliqué est Mohammad Moustapha, Vice-Premier ministre palestinien et ministre de l’Economie nationale (2014-2015) et vice-Premier ministre en charge des affaires économiques (2013-2014).

M. Moustapha est un proche ami du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Qualifié par le magazine Foreign Policy « d’homme le plus important de l’économie palestinienne », M. Moustapah est aussi un ancien cadre de la Banque mondiale.

Selon les données des « Panama Papers », Mohammad Moustapha est administrateur d’une société crée dans les îles Vierges britanniques en 1994. Cette société vise à acheminer « des fonds et investissements depuis le monde arabe vers la Palestine ». En juillet 2013, les administrateurs d’APIC Holding ont changé son statut juridique pour celui de société ouverte à responsabilité limitée et, en mars 2014, APIC a fait son entrée à la bourse palestinienne.

L’affaire des « Panama Papers » a été divulguée par le Consortium international des journalistes d’investigation, qui fédère 107 rédactions réparties dans 76 pays.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer