Publié le 30 Avr 2016

Le commandant du GIGN sur la menace terroriste : « Israël est hors catégorie »

GIGN-ISRAEL

Le commandant du GIGN, le colonel Hubert Bonneau, a fustigé la « faiblesse » des démocraties dans la lutte antiterroristes.

« Les groupes terroristes profitent d’une véritable faiblesse de nos démocraties. J’ose le dire. Ce sont des gens qui travaillent pour plonger la population, par leurs actions, dans la sidération. On a des gens qui agissent avec peu de matériel, peu de technologie et qui s’autofinancent. L’argent ne vient pas du Moyen-Orient, il vient de Cofidis et de Cetelem », a dénoncé le colonel en clôture du forum Technology Against Crime (TAC) de Lyon.

« Faut être honnête, faut être clair : on n’a pas vu en France les choses arriver. Malgré les attentats de Londres et de Madrid, malgré les événements en Afghanistan, au Pakistan, etc. Si on ne les a pas vus, c’est parce que cela – se passait loin de chez nous – « , a-t-il expliqué.

« La cible numéro un est la France. Je mets de côté Israël, qui est hors catégorie », a poursuivi Hubert Bonneau.

En novembre 2015, quelques jours après les attentats de Paris, le directeur du RAID, Jean-Michel Fauvergue, avait affirmé que l’unité d’élite française s’est servie de l’expérience d’Israël pour faire face à la menace kamikaze.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer