Publié le 20 Mar 2016

Le Premier ministre turc : « La Turquie présente ses condoléances à Israël »

DAVUTOGLU

Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a adressé samedi à Israël les condoléances de la Turquie après l’attentat suicide d’Istanbul où trois ressortissants israéliens ont été tués.

« Je tiens à exprimer mes condoléances aux familles des citoyens israéliens qui ont perdu leur vie dans l’attentat odieux qui a eu lieu à Istanbul et au peuple d’Israël, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a déclaré le dirigeant turc dans un courrier adressé à son homologue israélien le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le dirigeant israélien a chargé samedi les services spéciaux israéliens de déterminer si l’attentat suicide d’Istanbul visait spécialement des Israéliens.

« Israël enquête pour déterminer si l’attentat d’Istanbul visait délibérément des Israéliens », a déclaré le dirigeant israélien lors d’une déclaration à la presse à Jérusalem, au siège du ministère des Affaires étrangères dont il occupe aussi les fonctions.

Le Premier ministre israélien a également annoncé que le bureau de lutte contre le terrorisme, qui est sous son autorité, allait durcir dimanche ses conseils et instructions aux ressortissants israéliens souhaitant se rendre en Turquie.

Le Magen David Adom, l’équivalent israélien de la Croix Rouge, a affrété deux avions vers Istanbul afin d’évacuer les blessés israéliens.

L’attentat suicide n’a pas été revendiqué mais la presse progouvernementale l’a attribué au groupe terroriste Etat islamique (Daech).

Les victimes israéliennes sont Simha Siman Demri, 60 ans, Yonathan Suher (40), Avraham Goldman (70).

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer