Publié le 15 Déc 2015

Attentat de Jérusalem : la France ne nomme toujours pas le terrorisme palestinien

maisonnave

L’ambassade de France en Israël a condamné mardi l’attaque à la voiture bélier perpétrée la veille à Jérusalem, omettant sciemment de nommer le terrorisme palestinien.

« Hier, 14 décembre, encore une attaque – que je condamne, cette fois à la voiture-bélier, à Jérusalem. Le bilan est très lourd, 11 blessés », déplore dans un communiqué l’ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave.

« Mes pensées vont aux victimes, à qui je souhaite un prompt rétablissement, et à leurs familles, qui sont dans la peine et dans l’angoisse », a-t-il ajouté.

« Des Français, dont un bébé font également partie des blessés ; notre Consulat général à Jérusalem est naturellement en contact avec eux pour leur apporter toute l’assistance dont ils auraient besoin », précise le communiqué.

Début octobre, Aaron Benitah, 21 ans, un franco-Israélien, a été poignardé à mort par un terroriste palestinien. Début novembre également, un franco-israélien a été poignardé à Netanya par un terroriste palestinien.

La ministre française de la Justice, Christiane Taubira, qui s’était indignée de la mort non élucidée d’un bébé palestinien, ne s’est à ce jour jamais indignée des attaques terroristes palestiniennes perpétrées contre des ressortissants français en Israël.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer