Publié le 5 Nov 2015

Nouvelle accusation antisémite de l’AP : « Israël vole les organes de nos martyrs « 

abbas-m_5_0

Le président de la délégation de la Palestine au sein des Nations Unies, Riyad Mansour, a accusé mercredi Israël de voler les organes des corps « des martyrs du soulèvement palestinien ».

« Après la remise des cadavres des martyrs palestiniens qui ont été tués par les forces armées de l’occupation en octobre et après un examen médical, il s’est avéré que des organes manquaient », a déclaré le fonctionnaire palestinien.

« Il s’agit d’une nouvelle preuve de l’antisémitisme moyenâgeux qui règne au sein de l’Autorité Palestinienne », a fustigé le nouvel ambassadeur d’Israël à l’ONU, Dany Danon, qui a demandé au secrétaire-général de l’ONU, Ban Ki-moon, de condamner les propos de M. Mansour.

« L’ONU est censée être à la pointe de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Elle se doit d’extirper en son sein toute forme d’antisémitisme », a-t-il exhorté.

L’accusation de vol d’organe est la version moderne de l’accusation de meurtre rituel imputée aux Juifs au Moyen-Âge, une des pires calomnies proférées contre le peuple juif.

Mi-octobre, le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas avait accusé Israël d’abattre de sang-froid les enfants palestiniens, citant le cas de l’auteur d’une attaque au couteau contre deux Israéliens, or l’enfant terroriste est en vie et a été soigné en Israël.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer