Publié le 17 Nov 2015

Israël : la « branche nord » du Mouvement islamique déclarée (enfin) illégale

MOUVISLAMIQUE

Le gouvernement israélien a prononcé mardi l’interdiction de la « branche nord » du Mouvement islamique en Israël accusée d’être un des principaux instigateurs des violences antijuives qui ont éclaté début octobre à propos du Mont du Temple.

« Toute personne qui appartient à cette organisation ou toute personne qui lui fournit des services ou qui agit dans son cadre, commet désormais un délit passible d’une peine de prison », précise un communiqué en ajoutant que tous les biens de l’organisation ont été saisis.

« La branche nord du Mouvement islamique mène depuis des années une campagne d’incitation à la violence mensongère sur le thème +La mosquée Al-Aqsa est en danger+ en accusant faussement Israël de vouloir porter atteinte à la mosquée et de violer le statu-quo », souligne le communiqué en affirmant que « ces activités ont provoqué une montée significative des tensions sur le Mont du Temple ».

Toléré en Israël, le Mouvement islamique, dirigé par le Sheikh Raed Salah, est dans la ligne de mire du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a demandé que ce mouvement soit considéré comme « organisation terroriste » et interdit, notamment en raison de ses liens étroits avec l’organisation terroriste du Hamas.

Ce n’est pas la première fois qu’Israël tente d’interdire le Mouvement islamique. En effet, cette proposition avait déjà été soumise pendant le gouvernement d’Ariel Sharon en 2002, et le Shin Bet avait soutenu l’application de cette mesure sans avoir pris de décision au final.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer