Publié le 29 Nov 2015

Hyper Cacher : ultime hommage de Sarcelles à Yohan Cohen

12279008_10153370739907991_3283632860625061986_n

La ville de Sarcelles (Val-d’Oise) a rendu dimanche un ultime hommage à Yohan Cohen, jeune juif de 20 ans tué en janvier dans la prise d’otages de l’Hyper Cacher.

« Il aimait la vie et faisait le bonheur des siens », peut-on notamment lire sur la stèle dévoilée à la mémoire de ce jeune homme originaire de cette ville de la banlieue parisienne, employé de l’Hyper Cacher tombé sous les balles du djihadiste Amédy Coulibaly le 9 janvier.

« Il est mort en héros en protégeant ceux qu’il pouvait dans le magasin », a salué M. Pupponi, le maire de Sarcelles. « Nous lui devons ce combat pour la mémoire des victimes du terrorisme. Yohan est mort car il était juif et Français », a-t-il poursuivi.

« S’il avait survécu, Yohan aurait pu se trouver aussi aux terrasses de café ou au Bataclan. Car il aimait la vie, ses amis, les rencontres. Il était la jeunesse, la liberté, tout ce que les terroristes ont en horreur », a déclaré le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Yohan Cohen, Yohav Hattab, Philippe Braham et François-Michel Saada, les quatre victimes juives de l’Hyper Cacher ont été enterrées à Jérusalem.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer