Publié le 4 Nov 2015

Hotovely à l’UE : « Le terrorisme ne voit pas de différence entre la Ligne verte et le reste d’Israël »

HOTOVELY

La diplomatie israélienne a dénoncé mardi le projet européen d’étiqueter les produits des localités juives de Judée-Samarie, qui reviendrait selon Israël à un boycott institutionnalisé.

« La diplomatie israélienne déclare officiellement la guerre au projet européen d’étiqueter les produits des localités juives de Judée-Samarie. Etiqueter, disons les choses clairement, c’est purement et simplement boycotter Israël », a déclaré la ministre adjointe des Affaires étrangères Tzipi Hotovely lors d’une visite dans la zone industrielle de Barkan.

« Quiconque entreprend de boycotter certaines régions d’Israël boycotte l’Etat d’Israël lui-même et délégitime Israël », a poursuivi la Dame de Fer de la diplomatie israélienne.

« Il y a plus de 200 territoires disputés dans le monde et l’UE ne s’attaque qu’à Israël avec ce projet d’étiquetage. Ceci est clairement un boycott », a dénoncé Mme Hotovely.

« Le terrorisme ne voit pas de différence entre la Ligne verte et le reste d’Israël », a-t-elle souligné.

La lutte contre l’étiquetage des produits des localités juives de Judée-Samarie fait consensus en Israël. Le chef de l’opposition travailliste, Isaac Herzog, s’est lui aussi opposé à l’étiquetage comme « un procédé qui ne fait que renforcer la haine » et « récompense le terrorisme ».

Israël qualifie ce plan d’antisémite. De nombreux responsables politiques israéliens ont accusé l’UE de vouloir faire porter à l’État d’Israël, une nouvelle forme d’étoile jaune comme celle imposée aux Juifs par les Nazis lors de la Shoah.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer