Publié le 5 Nov 2015

Franco-israélien poignardé à Netanya : Meyer Habib fustige le silence de la France

HABIB

Le député UDI de la 8ème circonscription des Français de l’étranger, Meyer Habib, a dénoncé jeudi le manque de condamnation ferme par la France de l’attaque au couteau perpétrée lundi à Netanya par un terroriste palestinien contre un ressortissant français.

« Face au drame d’un Français poignardé, je suis surpris par le silence du gouvernement, dont la réaction s’est limitée à un communiqué de pure forme du Quai d’Orsay  » a dénoncé l’élu dans un communiqué.

« Comme je le craignais, cette vague de terrorisme aveugle au couteau arrive déjà sur le sol national. La semaine dernière un rabbin a été poignardé en pleine rue à Marseille, affaire qu’on a tenté d’étouffer discrètement en parlant de l’acte d’un déséquilibré. Là encore, effacement des médias et silence du gouvernement ! », a poursuivi l’élu.

« De Jérusalem à Paris, de Netanya à Marseille, c’est la même haine antisémite qui s’exprime. Un antisémitisme viscéral, qui frappe sans distinction hommes, femmes, enfants et personnes âgées sur fond d’islam radical », a-t-il mis en garde.

La victime, âgée de 71 ans, a fait avec son épouse il y a quelques semaines son alyah (immigration en Israël), du fait de la recrudescence d’actes antisémites en France, en particulier après l’attentat de l’Hyper Casher de la Porte de Vincennes.

Début octobre, Aaron Benitah, 21 ans, un franco-Israélien, a succombé à ses blessures après avoir été poignardé à plusieurs reprises par un terroriste palestinien.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer