Publié le 14 Oct 2015

Rami Levy : « Plus aucun couteau en vente libre dans mes supermarchés »

RAMI

Le propriétaire israélien des supermarchés Rami Levy a ordonné mercredi le retrait en vente libre des couteaux de l’ensemble de son enseigne après la vague d’attaques terroristes à l’arme blanche perpétrée en Israël.

« Par précaution, nous avons décidé le retrait en vente libre des couteaux de l’ensemble de nos supermarchés. », a annoncé le très médiatique homme d’affaires israélien.

M. Lévy a par ailleurs annoncé un renforcement des contrôles à l’entrée des magasins et une vérification accrue des antécédents judiciaires des employés musulmans de son enseigne.

En 2014, un jeune terroriste palestinien âgé de 16 ans, avait poignardé deux clients de l’enseigne avant d’être abattu par un garde.

Plusieurs terroristes, auteurs des récentes attaques au couteau, ont été employés, légalement ou non, dans des entreprises israéliennes.

Deux attaques au couteau ont été perpétrées mercredi à Jérusalem. Une femme israélienne âgée a été grièvement blessée. Vingt-sept attaques au couteau au total, ciblant des Juifs, ont eu lieu depuis le 3 octobre, date à laquelle deux Israéliens ont été tués lors d’une attaque dans la vieille ville de Jérusalem.

Sept Israéliens au total ont été tués depuis le déclenchement par les Palestiniens de la vague d’attaques terroristes.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer