Publié le 1 Oct 2015

Mont du Temple : Fabius opposé à la liberté de culte pour les Juifs

fabius-2

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a appelé jeudi Israël à apaiser la colère palestinienne en maintenant le statu quo sur le Mont du Temple, l’interdiction pour les Juifs de prier sur le site le plus saint du judaïsme.

Le chef de la diplomatie française souhaite « des mesures de confiance nécessaires pour apaiser les tensions sur le terrain, concernant notamment la préservation du statu quo sur les Lieux saints à Jérusalem et la colonisation », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Jeudi, l’ancien candidat souverainiste à la présidentielle Philippe de Villiers a accusé la diplomatie et la classe politique française d’être achetées par l’argent du Qatar et de l’Arabie saoudite, deux États qui ont récemment prié la France d’agir contre la présence de fidèles juifs sur le Mont du Temple.

La vice-ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, a appelé jeudi à la restauration de la liberté de culte sur le Mont du Temple.

Le statu quo en vigueur depuis 1967, signé par Israël avec la Jordanie et le Waqf palestinien, prévoit que les visiteurs non musulmans, juifs ou chrétiens, ont le droit de se rendre sur l’esplanade mais pas d’y organiser des prières.

Au cours des derniers mois, des extrémistes radicaux palestiniens ont tenté de violer le statu quo en empêchant Chrétiens et Juifs de visiter le Mont du Temple.

L’incitation à la violence sur le Mont du temple a été menée par le Président Mahmoud Abbas et l’Autorité Palestinienne (AP) autant que par des éléments islamistes radicaux.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer