Publié le 7 Oct 2015

Haine du Juif : défaite de l’antisémite Soral devant la Cour d’appel de Paris

alain-soral

La Cour d’appel de Paris a confirmé mercredi la condamnation de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral à 6.000 euros d’amende pour provocation à la haine envers le journaliste Frédéric Haziza et les Juifs.

Poursuivi pour incitation à « la haine, la discrimination ou la violence » à l’égard de la communauté juive et de Frédéric Haziza, Alain Soral avait qualifié en 2012 le journaliste de la chaîne parlementaire LCP et de radio J de « censeur tribaliste d’une communauté dont on n’a pas le droit de parler et qui occupe à peu près la totalité de la super structure idéologique de la France « .

Dans son arrêt, la Cour d’appel de Paris a estimé que les propos d’Alain Soral relèvent « de l’antisémitisme le plus stéréotypé, par référence à un complot communautaire qui vise à dépouiller les Français de leur liberté d’expression ». Et quant à l’antisionisme qu’invoque Alain Soral, il relève seulement pour la cour « de l’alibi banal du même antisémitisme ».

Le fondateur du site extrémiste Égalité & Réconcilitation a en outre été condamné à verser 3.000 euros de dommages et intérêts à Frédéric Haziza, et un euro à cinq associations de lutte contre le racisme.

En octobre 2014, le provocateur antijuif avait été condamné à trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer