Publié le 24 Sep 2015

UN Watch : « En 2015, l’Arabie saoudite a plus décapité que l’Etat islamique »

ARABIE-EXEC

Une organisation non gouvernementale a accusé jeudi l’Arabie saoudite d’avoir exécuté en 2015 plus de prisonniers que le groupe djihadiste Etat islamique, après l’annonce de l’exécution imminente d’un jeune militant chiite.

« Même l’Etat islamique a décapité cette année moins de personnes que l’Arabie saoudite », a déclaré Hillel Neuer, Directeur Exécutif de UN Watch (organisation non-gouvernementale de surveillance basée à Genève).

Selon l’ONG Amnesty International, l’Arabie saoudite compte parmi les pays du globe qui exécutent le plus grand nombre de prisonniers ; plus de 2 200 personnes ont été mises à mort de 1985 à 2015.

« Entre janvier et fin août 2015, au moins 130 prisonniers ont été exécutés, dont près de la moitié pour des infractions qui ne satisfont pas aux critères définissant les « crimes les plus graves » pour lesquels le recours à la peine capitale est autorisé par le droit international. », indique l’ONG dans un communiqué.

Ces accusations interviennent alors que Faisal Trad, l’ambassadeur de l’Arabie saoudite à l’Office des Nations unies à Genève, a pris lundi la tête d’un groupe de cinq diplomates, dont le rôle est notamment de choisir les experts chargés d’observer et rapporter les atteintes aux droits de l’homme dans le monde.

Ali Mohammed Baqir al Nimr a été condamné à mort le 27 mai 2014. Il risque d’être exécuté dès que le roi aura ratifié sa condamnation.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer