Publié le 8 Sep 2015

Suppression du terme « sionisme » : une organisation juive met en garde le CRIF

LESERMENT

L’Organisation juive européenne (OJE) a mis lundi en garde le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) contre toute suppression du terme « sionisme » de ses discours publics.

« L’OJE récuse avec force les conseils de l’institut Greenberg adressés au CRIF et, par-delà, à l’ensemble des associations juives de France. », a déclaré dans un communiqué l’organisation juive française fondée en 2014.

« Le CRIF et ses responsables auraient tout à gagner à ignorer cette odieuse capitulation intellectuelle et politique que serait l’effacement du mot sionisme dans ses discours publics. Le sionisme est une réalité vivante, incarnée par l’existence légitime d’Israël, et effacer son nom prépare à l’effacement de l’Etat lui-même ! », poursuit l’OJE.

Un rapport américain recommande au CRIF d’éviter d’employer le terme sionisme lorsqu’il s’adresse à un public non-juif, selon le Jewish Telegraph Agency (JTA).

Le rapport, sur la base d’un sondage réalisé auprès de 70 Français, de différentes origines et orientations politiques, révèle que le terme sionisme est apparenté au djihadisme et au nazisme.

Interrogé par le JTA, le CRIF n’exclut pas de prendre en compte les résultats de ce rapport mais assure que « ça ne sera pas parce que le CRIF a changé son engagement vis à vis d’Israël ou du sionisme ».

En 1975, l’ONU avait adopté une résolution comparant le sionisme au racisme. Israël avait dû attendre 16 ans pour voir cette résolution définitivement révoquée.

En 2014, les plus hautes autorités françaises ont reconnu publiquement qu’une forme d’antisémitisme s’est développée sous le prétexte de l’antisionisme.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer