Publié le 13 Sep 2015

Jérusalem : émeute antijuive sur le Mont du Temple avant le Nouvel an juif

1911094_10150406519454969_1487441051_o

Des émeutiers antijuifs ont déclenché dimanche matin des affrontements avec la police israélienne sur le Mont du Temple, le lieu le plus sacré du judaïsme, avant le début dans la soirée des fêtes du Nouvel an juif.

Les incidents ont commencés après des jets de pierres en direction des forces de l’ordre. Les émeutiers se sont ensuite barricadés dans la mosquée Al-Aqsa, avant d’y être délogés par la force.

Mercredi, Israël a annoncé avoir interdit deux groupes palestiniens qui manifestent régulièrement contre la venue de Juifs israéliens dans l’enceinte de la mosquée.

La Jordanie, gardienne des « lieux saints musulmans » de Jérusalem, a dépêché sur le Mont du Temple, lieu le plus sacré du judaïsme, 300 gardes supplémentaires pour protéger les émeutiers islamistes antijuifs, sympathisants de l’EI, qui agressent les fidèles juifs qui tentent de se recueillir sur le Mont du Temple.

Selon l’accord de paix israélo-jordanien conclu en 1994, la Jordanie est un gardien des lieux saints musulmans à Jérusalem.

Le Mont du Temple, le lieu le plus sacré du judaïsme, malgré sa reconquête en 1967 par Israël, demeure en vertu d’un accord avec les dignitaires religieux musulmans, sous la gestion du Waqf. À de rares exceptions, les Juifs sont autorisés à venir prier sur l’esplanade du Temple.

L’Autorité Palestinienne instrumentalise ce vieux privilège de 36 ans pour accroître les revendications musulmanes sur le Mont du Temple.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer