Publié le 24 Sep 2015

Grèce : à peine nommé secrétaire d’État, l’antijuif Dimitris Kammenos démissionne

KAMMENOS

Nommé mercredi au secrétariat d’État de l’Infrastructure du nouveau gouvernement du Premier ministre grec Tsipras, Dimitris Kammenos, a été contraint jeudi à la démission après des dérapages antisémites.

Devant le tollé suscité par la nomination du controversé membre des Grecs indépendants (Anel), parti avec lequel Syriza, le parti au pouvoir, a formé un gouvernement de coalition, le Premier ministre grec avait demandé implicitement sa démission mercredi.

Fin juin, M. Dimitris Kammenos avait comparé le plan d’aide à la Grèce au camp de concentration d’Auschwitz, à la grande indignation de la communauté juive grecque.

En 2013, M. Kammenos avait relayé sur Twitter la thèse d’un complot juif derrière les attaques du 11 septembre aux Etats-Unis.

Arié Azoulay – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer