Publié le 28 Sep 2015

Fillon : « Daesh est une menace pour la paix du monde, la dernière était le nazisme »

FILLON

L’ancien Premier ministre français François Fillon a relativisé dimanche l’intervention militaire française en Syrie, un acte symbolique, contre les djihadistes.

« C’est mieux d’aller frapper Daesh que de ne rien faire. Toutefois, ces frappes n’auront pas d’effets significatifs sur le groupe terroriste. C’est un acte symbolique de la France. », a déclaré sur BFMTV l’ancien chef de l’exécutif français, qui, début septembre, appelait à bombarder les centres névralgiques du groupe terroriste djihadiste.

« Daesh est une menace pour la paix du monde, la dernière était le nazisme. Il n’y aura pas de solution sans l’Iran, la Russie et les pays arabes de la région. », a poursuivi M Fillon.

Une participation de l’Iran vivement contestée début juillet par le député pro-israélien de la 8ème circonscription des Français de l’étranger, Meyer Habib, qui affirme que « faire alliance avec la République islamique d’Iran serait une faute morale ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer