Publié le 21 Sep 2015

Fières d’être juives : Sarit Hadad prie avec 10 000 femmes à Hévron

SARIT

La star de la chanson israélienne, Sarit Hadad, a donné dimanche un concert spirituel à Hévron, le second site le plus saint du judaïsme après le Mont du Temple à Jérusalem.

Venues des quatre coins d’Israël, dix mille femmes juives ont repris en cœur avec Sarit Hadad les seli’hot (pardons en hébreu), des supplications juives récitées à l’approche de la fête de Yom Kippour (Grand pardon).

Après le concert, la star israélienne s’est recueillie au Tombeau des Patriarches où reposent, à l’exception de Rachel, Sarah, la femme d’Abraham, Rébecca, la femme d’Isaac et Léa, la femme de Jacob.

Dans l’Antiquité juive, Hévron était la capitale du Royaume de Juda jusqu’à la prise de Jérusalem.

A majorité juive depuis l’antiquité, la ville de Hévron fût vidée en 1931 par les Britanniques après le massacre par des musulmans de 67 juifs, femmes, enfants, vieillards, afin d’éviter d’autres massacres. Depuis, cyniquement, la communauté internationale affirme que ce territoire est palestinien.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer