Publié le 20 Sep 2015

Crise des migrants : Sodastream offre une nouvelle vie à 200 familles de réfugiés

SODASTREAM

Le fabricant israélien de machines à soda, Sodastream, a annoncé son intention de prendre en charge l’installation de 200 familles de réfugiés syriens dans son usine près de la ville bédouine de Rahat, dans le Néguev, rapporte dimanche le site économique israélien Globes.

« En tant que fils d’un rescapé de la Shoah, je refuse d’être spectateur de la tragédie humaine qui se déroule en Syrie », a déclaré Daniel Birnbaum, le président de Sodastream. « Tout comme nous l’avons toujours fait pour nos frères et sœurs palestiniens en Judée-Samarie, le moment est venu pour les décideurs locaux de prendre leurs responsabilités et de ne pas laisser nos dirigeants porter à eux seuls ce fardeau. », a-t-il ajouté.

Soutenu par le maire de Rahat, M. Birnbaum espère que le gouvernement israélien accordera rapidement les autorisations nécessaires.

Rahat a une population de 55 000 habitants et est la plus grande ville bédouine au monde. À l’heure actuelle, 30 % des 1 100 travailleurs de l’usine de SodaStream sont résidents de Rahat.

Sodastream est une des cibles du mouvement antijuif BDS. La société compte plus de 2000 employés dans le monde avec 30 nationalités représentées et possède des usines de production en Australie, en Chine, en Allemagne, en Afrique du sud et en Israël.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer